La cravate, un accessoire masculin historique

(, , )

A la fois désuète pour les aficionados du style chic décontracté, et icône de l’élégance pour les dandys modernes et les hommes d’affaires, la cravate reste un des éléments incontournables d’un vestiaire masculin complet.

L’histoire de la cravate

L’accessoire a fait son apparition hexagonale sous le règne de Louis XIII, et était porté alors par des soldats croates enrôlés en grand nombre par l’armée du roi de France. Ce foulard noué porté autour du cou par ces militaires croates inspire les nobles et la cour qui le porteront bientôt. En 1650, la cour de Louis XIV achève d’en faire l’accessoire fashion par excellence, multipliant les fantaisies de teintes, de formes et de matériaux comme la soie et les dentelles. La révolution industrielle de la seconde moitié du 19eme siècle va bouleverser le domaine du textile, et voir apparaître des cravates plus longues, nommées les Régates, moins chatoyantes et plus usuelles. Mr Jesse Langsdorf va avoir l’idée, en 1926, de couper la cravate en biseau, lui conférant ce bout triangulaire, toujours en vogue aujourd’hui.

Les cravates du marché actuel

On trouve aujourd’hui de multiples déclinaisons de la cravate, à la fois dans les magasins traditionnels, mais également sur Internet, avec des boutiques en ligne spécialisées dans la commercialisation de cet accessoire. Les businessmen férus de classicisme peuvent trouver des cravates étroites ou larges, plutôt sobres ou bien rayées et flashy, à associer avec les différents costumes du milieu des affaires. Le dandy moderne peut se procurer une cravate en soie tendance, l’homme qui s’apprête à convoler en justes noces trouvera aisément une élégante cravate de mariage allant avec son costume. Selon la marque, le matériau de sa confection et l’originalité de ses motifs, l’accessoire onéreux côtoie la cravate pas chère, aussi bien dans les rayonnages réels que virtuels. A vous de trouver ce qui vous va !

Auteur de l’article : Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *