Les différentes étapes d’un entretien d’embauche

(, , , )

Le premier pas, dans la recherche d’emploi, était facile à accomplir. Vous avez postulé à un emploi et avez peaufiné et envoyé votre CV. Vient alors le moment où l’employeur, après un examen attentif de votre candidature, voudrait avoir un entretien avec vous. Ce qui se passe pendant l’entretien peut être décisif sur l’obtention ou non de ce poste.

Votre CV donne une première impression de vous

La première impression que vous donnez vient du CV. Ayant sous la main de nombreux CV à passer au crible de façon minutieuse, les entreprises privilégient ceux qui indiquent une expérience et des informations détaillées.

Les CV donnent aux employeurs des informations de fond à travers la formation et l’expérience professionnelle, aussi bien que des informations banales comme le numéro de téléphone, l’adresse et le nom du candidat.

L’étape de l’entretien pour mieux vous connaitre

Pendant l’entretien, le recruteur obtient du postulant plus d’informations, concernant (de façon non exhaustive) l’expérience, la pratique et la théorie apprises par ce dernier lorsqu’il travaillait pour d’autres employeurs. Cela inclut bien sûr la façon dont l’individu réagit devant certaines situations, tout en faisant face aux enjeux du métier. L’employeur recherchera aussi des informations sur la façon dont le candidat se comporte avec les autres employés.

Découvrir votre personnalité

Bien souvent, c’est la personnalité du candidat qui entre en jeu. Le recruteur peut poser des questions personnelles sur les relations familiales, afin de découvrir, derrière ces relations, la nature même du postulant. Bien que de nombreux candidats considèrent cela comme trop personnel, il est essentiel pour l’employeur de connaître les défauts de son employé potentiel.

Connaitre vos désirs d’évolution

Une question qui revient souvent, légitime mais à laquelle il n’est jamais facile de répondre, est la suivante: « Où vous voyez-vous dans cinq ans? » D’ordinaire, il est aussi demandé au candidat pourquoi il a postulé à cet emploi. Ce type de questions permettent à l’employeur de savoir si le postulant voue un intérêt particulier à l’entreprise, ou bien s’il s’arrêterait volontiers à un autre poste dans une autre entreprise, quelle qu’elle soit. Le recruteur peut ainsi évaluer quels pourraient être les bénéfices à tirer de l’expérience et des aptitudes de ce candidat.

Connaitre les prétentions salariales

Concernant le salaire, les entreprises essaient de respecter un certain budget. Les entreprises suivent le même schéma qu’un simple ménage qui, tout en restant dans le budget qu’il s’est fixé, peut parfois se permettre quelques extras. Le recruteur demande au candidat de ne s’engager dans des négociations de salaire que si le montant demandé est trop élevé.

Les questions du candidat

Au terme de l’entretien, il est d’usage que le candidat soit invité à poser ses propres questions. C’est le moment choisi pour poser des questions sur l’entreprise, en apprendre davantage sur la société concernée et montrer à l’employeur l’intérêt que le candidat porte à sa boîte. Evitez de poser des questions sur les congés ou le nombre de RTT que vous aurez.

En général, ce temps de questions constitue la partie finale de l’entretien. Si le postulant réussit cette première étape, il sera alors invité à avoir une seconde entrevue, ou bien se verra directement proposer le poste convoité.

Auteur de l’article : Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *