Les questions comportementales lors d’un entretien d’embauche

(, , , )

De plus en plus d’employeurs posent des questions d’ordre comportemental pendant les entretiens d’embauche. Cela signifie que plutôt que de se concentrer sur votre CV et vos compétences, l’entretien s’orientera autour de questions ouvertes qui n’ont pas une bonne réponse mais un large éventail de réponses possibles. Vous serez confronté à des situations de vie quotidienne et votre recruteur s’intéressera plus à vos réactions et réponses face à ces situations-là qu’à leur aboutissement.

Par exemple, vous pourrez être amené à décrire un certain évènement, une expérience ou un projet que vous avez mené à terme. Vous devrez peut-être aussi parler de la façon dont vous avez su gérer une situation particulière et du résultat final engendré par vos réactions et votre comportement. L’objectif de ce type d’entretien est d’évaluer vos capacités à réagir face à des situations quotidiennes pouvant survenir dans votre travail.

Il vous sera plus difficile de vous préparer à des questions comportementales plutôt qu’à des questions dites traditionnelles pour lesquelles il existe une bonne et une mauvaise réponse. Cependant, il y a des choses que vous pouvez faire pour vous préparer aux questions concernant votre comportement. Vous pouvez prendre du temps pour faire le bilan de vos expériences passées ainsi que de vos propres valeurs professionnelles et analysez comment elles pourraient être appliquées à l’entreprise pour laquelle vous souhaitez travailler. Vous devez répondre aux questions de type comportemental de façon honnête et sincère. Les employeurs veulent vous voir tel que vous êtes et ne pas avoir de mauvaises surprises s’ils décident de vous embaucher.

Quelques exemples de questions comportementales

Votre recruteur pourra vous poser des questions nécessitant des réponses détaillés, profondes et et vous devrez montrer que vous avez compris exactement ce qu’il demandait. Par exemple, il pourra vous demander « que pensiez-vous quand cela s’est produit » ou encore « expliquez-moi comment vous avez gérer cet incident et pourquoi ». Il n’y a aucune façon de se préparer véritablement à ce genre de questions mais vous pouvez demandez à quelqu’un de vous aider à vous entraîner en vous posant des questions ouvertes telles :
– Parlez de la décision la plus risquée que vous ayez eu à prendre,
– Décrivez un moment où vous avez failli ne pas respecter le délai imposé,
– Donnez un exemple d’une mauvaise décision que vous avez prise et ses conséquences,
– Comment avez-vous régit lorsque…
Ces questions nécessitent un temps de réflexion avant d’y répondre.

Les questions comportementales lors d’un entretien d’embauche permettent aux employeurs d’avoir une idée précise de la façon dont vous pensez et de la façon dont vous pourrez vous intégrer à la vision de leur entreprise. La clé de la réussite d’un entretien d’embauche et de prendre son temps avant de répondre et d’être le plus sincère possible.

Auteur de l’article : Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *