Travailler dans la comptabilité

(, , )

Seul dans son bureau, sans contact avec le monde extérieur et croulant sous les papiers administratifs … c’est souvent ainsi qu’on imagine le métier de comptable. Et ce sont également ces préjugés qui refroidissent beaucoup de jeunes gens à l’idée d’exercer dans le secteur. Pourtant, le domaine de la comptabilité est loin de cette image morne et rétrograde qu’on lui assimile encore.

Un métier de contacts

Oubliez l’image du comptable cloîtré dans son bureau. Bien souvent, il travaille dans un bureau réunissant plusieurs collègues, où l’ambiance est certes silencieuse et favorise la concentration, mais où il fait généralement bon vivre. Il faut une bonne dose de diplomatie pour travailler en comptabilité, justement parce que le comptable est en contact permanent, que ce soit avec ses collègues, son patron ou ses clients. Il est vraiment loin d’être seul et enfermé sur lui-même.

Moins de paperasse, plus de high-tech

Vous avez bien lu : « high-tech ». L’emploi de comptable a été révolutionné ces dernières années, avec l’expansion de la technologie. Entre les logiciels comptables spécialement conçus pour exercer dans le domaine, l’utilisation quotidienne de l’ordinateur, d’internet et même de la tablette ou encore les e-déclarations (déclarations fiscales en ligne), autant dire que la comptabilité requiert nettement moins de papiers administratifs. Évidemment, comme dans tous les secteurs, ils existent et ne sont pas inévitables. Mais l’utilisation de la technologie fait partie intégrante du métier de comptable et ce, quotidiennement.

Autrement dit, travailler en comptabilité, c’est loin de ce qu’on pourrait imaginer au premier abord. En outre, le comptable est soumis à de nombreuses situations et il a un rôle important au sein de l’entreprise. C’est un métier non seulement intéressant mais également très valorisant. Le comptable apprend constamment de nouvelles choses et touche à énormément de domaines en dehors de la fiscalité pure et dure, comme par exemple la législation, la gestion, le social ou l’informatique.

Auteur de l’article : Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *